Investir dans l’immobilier au Canada et en France

Comment investir dans l'immobilier au canada et en France

Que ce soit en France ou au Canada, il est possible pour un expatrié d’investir dans l’immobilier dans son pays d’accueil, d’autant plus si le marché immobilier dudit pays donne lieu à des tarifs très compétitifs comparés à ce qui se fait ailleurs. Pour le Canada et la France par exemple, il arrive très souvent que les investisseurs aient du mal à se décider sur le choix le plus profitable. Dans l’un comme dans l’autre, vous trouverez des offres alléchantes, un environnement favorable et une rentabilité qui dépendra de votre investissement et des normes fiscales locales. Pour l’heure, voici ce à quoi il faut vous attendre si vous choisissez d’investir dans l’immobilier au Canada et en France.

Les raisons d’investir dans l’immobilier au Canada

Comment investir dans l'immobilier au Canada

 

 

La souplesse de la fiscalité, les coûts relativement bas, etc., sont autant de raisons d’investir dans le secteur locatif au Canada.

Une fiscalité souple

Le premier avantage résulte tout d’abord dans la faiblesse de la monnaie comparée au dollar américain et à l’euro. Contrairement à la France où vous ferez face à une double imposition fiscale, au Canada il est tout à fait possible de recourir à un crédit immobilier auprès d’une banque canadienne que vous soyez résident fiscal ou non.

Un marché très accessible

Ce qui est fascinant dans l’investissement immobilier au Canada, c’est l’accessibilité du marché immobilier. En effet, en France, les prix sont exorbitants. Il n’est pas rare d’obtenir un appartement de 100 m2 en plein centre-ville pour 170 000 €, ce qui est l’équivalent de 255 000 dollars canadiens. Au Québec, les prix font carrément rêver vu qu’avec seulement 300 000 €, il est possible d’obtenir un petit immeuble de 4 logements.

Au Canada, il est rare de voir des propriétaires investir dans des studios ou appartements. Ils préfèrent centrer leurs efforts sur les immeubles, car le prix d’un immeuble est quasiment l’équivalent d’un studio en Île-de-France. De plus, les studios ne sont pas tendances outre-Atlantique comme c’est souvent le cas en Europe.

La possibilité de cumuler les biens

Les prix au Canada en général et au Québec en particulier sont démentiels, quand on sait à quel point en France les tarifs peuvent parfois être prohibitifs en la matière. D’ailleurs, sachez qu’ils sont de plus en plus nombreux les non canadiens qui quittent leurs pays respectifs pour venir profiter de cette attractivité. Les gros investisseurs au Canada peuvent avoir un patrimoine constitué de centaines de propriétés, voire plus.

Même un investisseur moyen peut cumuler jusqu’à 15 et parfois 26 biens immobiliers. La raison est qu’au Canada vous aurez plus de possibilités de cumuler et de réinvestir sur d’autres biens sans nécessairement avoir besoin de vendre le bien. En d’autres termes, pour toucher la plus-value d’un bien. Vous n’êtes pas contraint de vendre le bien comme c’est exigé en France.

Une aubaine pour les non-résidents fiscaux

Le Canada est un pays dans lequel il est possible de se lancer dans l’investissement immobilier, même si vous n’êtes pas un résidant permanent. Ce qui est impossible par exemple aux États-Unis où vous devez payer cash votre bien. Il est tout à fait possible pour un français en phase de transition entre la France et le Canada d’espérer un prêt immobilier d’une banque canadienne. Ce prêt servira pour le financement de son investissement, y compris s’il n’est pas fiscalement résident au Canada.

L’avis des experts

Le Canada est idéal, vu que les prix de l’immobilier sont encore bas. Et il y a en plus une attractivité économique et démographique favorisant la prise des valeurs immobilières. En plus de cela, l’économie est stable et se porte en gros très bien. Le chômage est très bas. Les salaires sont attractifs et on prévoit une nette augmentation de la valeur des prix de l’immobilier d’ici quelques années, car l’immigration est en pleine croissance.

Les autorités canadiennes ont récemment annoncé qu’elles attendaient jusqu’à 3 millions d’immigrés en 2020. Ce qui fait une forte demande qu’il faudra satisfaire. Le Canada est parfait pour les investisseurs patients qui misent sur le moyen terme et qui ne s’attendent pas à une rentabilité immédiate. Au bout de 5 ou 10 ans, il est possible de doubler, ou de tripler votre rentabilité. Vous pouvez même réemprunter votre plus-value pour vous attaquer à d’autres marchés comme le marché américain et le marché français qui est aussi intéressant.

Investissement immobilier en France : les raisons de foncer

Comment investir dans l'immobilier en France et au Canada

 

 

Que vous soyez un ressortissant français, un expatrié vivant dans l’Hexagone ou à l’étranger, vous avez plusieurs raisons d’opter pour un investissement immobilier en France.

Possibilité d’investir sans cash

Les banques françaises, bien que très regardantes, sont nombreuses à permettre des prêts immobiliers même aux expatriés. Il existe tout de même une différence entre les résidents et les non-résidents au niveau de l’apport, qui peut varier entre 25 et 30 %. De plus en France, vous pouvez investir sans dépenser le moindre sou.

Les taux sont bas

En plus d’investir sans cash en France, vous pouvez dans la foulée profiter des taux très attractifs. Généralement, les taux ne varient pas beaucoup, ils sont fixes et même dégressifs. Investir en France est peu risqué, car le marché locatif est très stable.

L’autre avantage concerne la rentabilité, il est plus facile de gagner rapidement en France en achetant des biens immobiliers par rapport au Canada où il faudra être un peu plus patient. La rentabilité peut varier de 5 à 10 % et parfois même 15 % dans le meilleur des cas.

Stabilité du secteur économique

Il y a une forte inflation en France faisant que le paysage politico-économique est très favorable pour des investissements locatifs. Si on note une hausse de l’inflation, les loyers seront élevés. Ce qui est le gage d’un investissement sans réel risque.

Un autre point positif, il y a beaucoup d’entreprises dans les prochaines années qui seront transférées de l’Angleterre pour la France à cause du Brexit, ça suppose un plus grand engouement pour l’immobilier.

Attractivité du pays

La France est un pays qui attire beaucoup de personnes par ses villes qui sont dynamiques et très attractives. Des villes comme Paris, Toulouse, Lyon, Nice et Bordeaux sont des destinations très prisées où vos biens feront rarement face à une vacance locative. Investir dans l’immobilier en France notamment dans l’une de ces villes est peu risqué et est très rentable. En effet, ce sont des villes qui attirent des touristes tout au long de l’année et la demande en logement est très forte.

L’avis des experts

La France est une bonne destination pour l’investissement immobilier, car la demande en logement locatif est très forte. Il vous est plus facile de faire un cashflow en peu de temps. Les gains de l’investissement immobilier en France peuvent être immédiats.

Il vaut mieux investir dans les studios en France que dans des immeubles, sinon le coût sera assez élevé. L’autre avantage en France est la possibilité de gagner du cash sans dépenser, y compris si on a un faible salaire. Le seul bémol se trouve peut-être dans le coût des biens, et dans le fait qu’il faille vendre son bien pour profiter de sa plus-value. Pour aller plus loin, Télécharger gratuitement ma formation 100k de profit en 12 mois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous

S'inscrire à notre Newsletter

Démarrer dans l’immobilier comme un professionnel

Générer 100K de profit en seulement 12 mois

Apprenez à investir et à multipliez vos sources de revenus