Investir dans l’immobilier : tout ce qu’il faut savoir

Tout ce qu'il faut savoir pour investir dans l'immobilier

Investir dans l’immobilier suppose mettre des sommes considérables sur table. C’est pourquoi aucune erreur n’est permise. Je ne viens pas susciter en vous le doute dans votre éventuel investissement. Au contraire, je viens vous donner toutes les raisons d’y croire. L’investissement immobilier signifie se procurer un bien non pas pour y résider, mais pour en faire un placement rentable. Vu sur cet angle, investir dans le marché de l’immobilier est un acte qui se conçoit et se prépare.

Il existe un ensemble d’informations qu’il convient de prendre en considération avant de faire le premier pas. Il faut connaître l’état du marché et les différentes possibilités afin de prévenir tout placement risqué. J’ai conçu ce guide complet sur l’achat immobilier pour vous rapprocher du concept d’investissement et des meilleurs placements possible. Nonobstant vos moyens et vos compétences, vous aurez un arsenal de solutions pour investir facilement dans l’immobilier locatif.           

Toutes les solutions pour investir dans l’immobilier

Tout ce qu'il faut savoir pour investir dans l'immobilier

 

Pour avoir une plus grande vision de l’immobilier, il convient de prendre en compte toutes les solutions disponibles. En plus des solutions, il faut aussi connaître les critères à évaluer pour investir dans l’immobilier.L’une de ces solutions est justement la résidence principale.

La résidence principale

Je veux vous présenter une forme d’investissement autre que l’investissement immobilier locatif ; il s’agit de l’immobilier de jouissance. Tout n’est pas qu’une question d’argent. Parfois, on investit pour se sentir à l’aise chez soi.

Un achat personnel requiert d’avoir certains prérequis. Le conseil que je vous donne à ce stade est d’attendre d’être stable sur le plan personnel et professionnel.

Se projeter sur plusieurs années est une bonne idée quand vous décidez d’acheter un bien plutôt que de le louer. En tant que propriétaire, vos charges vont augmenter et vous allez dépenser pour les impôts et les travaux d’entretien. L’immobilier de jouissance ne se limite pas uniquement à la résidence principale. Il y a également la résidence secondaire.

La résidence secondaire

C’est sans aucun contexte l’immobilier de jouissance que les Français préfèrent le plus. En effet, ils aiment s’en servir pour y passer soit des vacances, soit des week-ends.

C’est un investissement qui entraîne des dépenses importantes. Ces dépenses se résument aux taxes et à l’entretien courant. Avec un tel investissement, vous aurez un manque à gagner énorme vu que vous ne pouvez pas investir ailleurs. Toutefois, si votre résidence secondaire est bien située, vous ferez des profits en la mettant en location.

L’investissement locatif

Investir dans l’immobilier locatif classique fait de vous un bailleur avec de nouvelles responsabilités à l’endroit des locataires. Vous êtes sur le feu de l’action. Investissez autant que possible et c’est à vous qu’incombe l’achat de vos biens immobiliers et la gestion locative.

Vous prenez aussi en main la fiscalité de votre logement et les travaux d’entretien. La baisse du marché local, les risques des loyers impayés et les vacances locatives sont plus importants ici en comparaison à la pierre papier.

La meilleure chose que vous puissiez faire est de diversifier vos investissements immobiliers. Les possibilités sont nombreuses. Vous pouvez choisir entre une location nue ou meublée. Cherchez à savoir s’il est nécessaire de la défiscaliser ou non.

Au fond, c’est la meilleure configuration d’investissement que vous devez viser. Privilégiez le montage fiscal qui correspond le mieux à votre situation. Votre investissement locatif peut aussi passer par une SCPI.

La SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier font partie du paysage immobilier depuis plusieurs décennies. Je vous conseille vivement de choisir la SCPI que vous préférez pour investir dans l’immobilier.

En effet, elle assurera la gestion de votre parc immobilier et vous reversera les loyers. Opter pour une SCPI, c’est décider d‘investir dans les immeubles de bureaux, l’immobilier résidentiel, les commerces, les hôtels, etc. Soyez patient, car ce sont des investissements à long terme.

Les frais d’achat sont élevés. Du coup, il va falloir les amortir dans un premier temps. L’amortissement dépend de la SCPI et le taux varie en moyenne entre 5 et 9 %. Ces frais sont un peu similaires à ceux d’un notaire dans le cadre de l’immobilier traditionnel. Avec une SCPI, vous devenez un propriétaire/associé.

Cela vous donne droit à toutes les adresses des biens que vous détenez. Suivre une formation en immobilier vous fera gagner du temps. Vous pourrez investir en assurance vie ou faire appel à un courtier professionnel. Si les SCPI ne vous passionnent pas plus que ça, il reste toujours la solution du Crowdfunding.

Le Crowdfunding

Ça renvoie à ce qu’on appelle vulgairement le « financement par la foule ». C’est une sorte de financement participatif où plusieurs investisseurs immobiliers prêtent en commun pour financer la réalisation d’un projet. Tous ceux qui épargnent se substituent en une sorte de banque et octroient des liquidités à un prometteur immobilier. Ce dernier a besoin de cet argent pour mener à bien son projet de construction ou de rénovation.

À la suite de la signature du contrat, vous devenez créancier et bénéficiez d’une rémunération. Attendez-vous à une rémunération annuelle de l’ordre de 8 % et de 10 % en moyenne en fonction de la nature du projet.

Les promoteurs immobiliers sont continuellement à la quête des épargnants capables de financer leurs projets. La plateforme de Crowdfunding immobilier se charge de sélectionner les projets les plus pertinents pour vous les présenter.

Investir dans l’immobilier locatif

Tout ce qu'il faut savoir pour investir dans l'immobilier

 

Investir dans l’immobilier locatif est très bénéfique. C’est une solution qui a le vent en poupe depuis plusieurs années. L’investissement immobilier locatif est le fait de financer l’acquisition d’un bien à l’aide du loyer perçu chaque mois.

Vous devenez en quelque sorte un chef d’entreprise, vous devez donc vous comporter comme un entrepreneur. L’argent de loyer servira à rembourser mensuellement le crédit immobilier contracté pour ledit investissement. À ce jour, vous disposez d’une panoplie de solutions en la matière. Vous pourrez par exemple opter pour une location nue ou meublée.

Location nue ou meublée ?        

En tenant compte du rendement, de la fiscalité, des charges et des contraintes, quelle est la meilleure formule ? Eh bien, mon avis sur la question est un peu mitigé, vu que tout dépend des critères d’évaluation. Pour y voir plus clair, je vous fais une petite comparaison rapide.

Sur la fiscalité 

Rien à dire, la fiscalité est à l’avantage des locations meublées. Le mécanisme BIC par exemple permet à un investisseur immobilier d’amortir les charges du bien en location. Tandis que dans le cadre d’une location vide, le mécanisme du foncier ne déduit que très peu de charges.

Le coût de l’entretien 

Louer en meublé n’est pas une mince affaire. C’est la solution locative ayant le plus fort coût d’entretien. Vous devez rafraîchir les travaux de rénovation. L’entretien exige des frais supplémentaires avec le changement de la literie, l’électroménager et bien d’autres. Les frais peuvent encore gonfler si vous confiez la gestion locative à une agence immobilière. Ces frais de gestion sont deux fois moins élevés dans la location vide par rapport à la location meublée.

Les contraintes administratives 

Dans la location meublée notamment en France, il existe des amendes pour les bailleurs qui ne sont pas en règle. En meublé, vous devez être certain de ce que vous disposez le mobilier minimum.

Dans certains cas, il est exigé que vous fassiez une déclaration. Cette obligation concerne beaucoup plus ceux qui désirent faire louer leur logement en mobilier touristique. Vous devez donc dans certaines circonstances, disposer d’une autorisation de l’administration et les démarches sont parfois longues.

La demande locative 

Il est question de la réalité du marché. La demande locative va dicter votre choix. Les locations meublées en grandes surfaces se louent rarement sur une longue durée. Mais d’un autre côté, les étudiants préfèrent les studios meublés dans les communes universitaires.

Peu importe le choix que vous ferez, utilisez la défiscalisation immobilière pour payer moins d’impôts.

Défiscaliser dans l’immobilier 

En choisissant d’investir dans l’immobilier, il faut s’attendre à payer des impôts que seule la défiscalisation peut limiter. La défiscalisation dans l’immobilier est le fait de réduire ses impôts en se servant de certains dispositifs.

La défiscalisation permet en outre de concentrer l’investissement des propriétaires sur les domaines jugés prioritaires comme le logement. Il ne s’agit pas de tricher ou de frauder. Il existe d’ailleurs plusieurs lois portant sur la défiscalisation immobilière. Elles disposent des avantages et des limites. Et c’est à vous qu’il revient d’évaluer celles qui vous correspondent le mieux.

En France, vous devriez choisir entre la Loi Bouvard, la Loi de Pinel, la Loi Malraux, la loi monuments historiques, etc. Ces lois vous sont avantageuses dans certaines circonstances. En effet, cela vous évite la double imposition si vous êtes fiscalement résidant en France même si vous vivez au Canada.

La diversification des dispositifs de défiscalisation immobilière permet de résoudre toutes les difficultés patrimoniales existantes. C’est une alternative parfaite à la rentabilité immédiate, la vente à long terme ou encore la qualité de la pierre. En défiscalisant, vous avez toutes les chances de réussir dans l’immobilier locatif.

Réussir dans l’immobilier locatif

Investir dans l’immobilier est sans aucun contexte le meilleur moyen d’acquérir votre indépendance financière. C’est aussi la méthode la plus efficace pour s’enrichir rapidement sans argent et sans apport.

Réussir dans l’immobilier locatif revient premièrement à se faire former pour acheter au juste prix son bien immobilier. Vous devez par la suite vous assurer que votre logement remplit toutes les conditions pour être rentable. Il faut surveiller à la loupe certains critères qui vont attirer rapidement des locataires.

L’emplacement est primordial dans le choix du bien locatif. Pour que votre bien ne souffre pas du syndrome de la vacance locative, vous devez visiter l’appartement. Privilégiez un bien non loin des zones touristiques, des centres commerciaux, des transports, des universités, etc.

Vérifier la demande au Canada, les appartements sont prisés par rapport aux studios comme c’est le cas en France. On investit en fonction de ce qui se vend le mieux. Il ne sert à rien de bâtir des appartements dans un marché où les studios sont prisés.

Le prix de votre bien ne doit pas être surélevé. Il doit tenir compte du marché immobilier local. Si vos prix sont démentiels, vos résidences pourraient ne pas trouver des candidats à la location.

Optez pour un crédit immobilier à votre avantage. Prenez en compte la fiscalité immobilière et réduisez vos impôts à travers les dispositifs de défiscalisation immobilière. Réussir dans l’immobilier, c’est aussi déléguer en investissant dans l’immobilier pierre papier.

L’immobilier pierre papier : investir facilement en déléguant

Il y a de nombreux avantages à déléguer sa gestion locative quand on décide d’investir dans l’immobilier. Vous gagnez surtout du temps et vous pouvez vous concentrer sur d’autres priorités. Vous pouvez choisir entre le Crowdfunding et les SCPI.

Les SCPI : devenir propriétaire/associé et percevoir des loyers

L’investissement en SCPI ne concerne pas des biens précis, mais un parc immobilier. Le taux de rendement est très élevé et cela vous permet d’avoir des revenus complémentaires très intéressants. Il y a une entreprise de gestion chargée de collecter les fonds afin de les investir dans un parc immobilier.

La gestion effectuée par la société de gestion est complète. Vos parts vous donneront droit à un prorata des loyers versés par l’ensemble des investisseurs. La mutualisation est assez forte ici. Et le risque locatif est amorti par le nombre important de locataires. Quand on fait allusion aux SCPI, le Crowdfunding n’est pas très souvent loin.

Le Crowdfunding immobilier : prêter à des promoteurs et percevoir des intérêts

En tant qu’investisseur, vous mettez à la disposition du promoteur du projet des fonds pour financer la construction ou la rénovation du bien. Il se doit de vous rembourser selon une échéance prédéfinie et avec des intérêts.

Le gestionnaire devient votre débiteur. Vous agissez vis-à-vis de lui comme le ferait une banque. Les intérêts du prêt que vous accordez sont imposables sur l’IR. De toutes les façons, vous devenez actionnaire de l’entreprise et vous percevez des dividendes et des plus-values autant que des associés d’une entreprise.

Avantage de la pierre papier dans cette section

Je ne le dirai jamais assez, investir dans l’immobilierà travers les SCPI et le Crowdfunding est plus facile et efficace pour ces raisons :

  • Vous n’avez pas besoin d’être millionnaire (une centaine d’euros vous donne accès au ticket d’entrée).
  • Vous déléguez la gestion et n’avez aucun effort à faire. Le promoteur se charge de tout (de l’achat du bien en passant par les rénovations, la vente et la gestion locative).
  • Non seulement ils vous permettent de diversifier vos investissements, mais il y a moins de risque de loyer impayé.

C’est une bonne solution pour les retraités et pour les actifs qui ont déjà une certaine occupation. Vous pouvez diversifier vos investissements en pariant sur plusieurs SCPI. Cela peut vous donner des fonds pour financer l’achat d’une résidence principale.

L’achat de la résidence principale

Pour une fois que vous investissez pour votre jouissance, soyez certain que tout se passe bien. C’est un investissement qui est recommandé d’autant plus que vous n’aurez pas de locataires à gérer. Il y a aussi des avantages fiscaux vu que vous n’aurez pas d’impôt sur le revenu foncier à payer.

De plus, il n’y a aucune chance de dégradation ni de vacance locative. La moindre erreur à ce stade peut se payer cash. Pour éviter un plan foireux, je vous invite vivement à vous former en investissement immobilier. Rejoignez sans plus tarder le meilleur programme immobilier en francophonie.

Pourquoi est-il important de se former en investissement immobilier

L’immobilier est un secteur qui offre aux étudiants de nombreux débouchés. Dans un monde où on déménage, on loue, on achète et on vend des biens immobiliers, tout le temps être professionnel de l’immobilier prend tout son sens. L’immobilier est un secteur qui recrute en permanence partout même à l’étranger. Investisseur, conseiller ou agent immobilier, la liste des métiers est longue.

La formation en investissement immobilier est accessible par tous les profils sans distinction d’âge et de sexe. Des formations augmentent en grand nombre sur la toile, mais toutes ne sont pas sûres. Pour ne pas regretter votre choix, rejoignez ma formation GLOBAL EMPIRE IMMOBILIERTM. C’est le meilleur programme immobilier francophone actuellement. Il vous permettra d’accéder facilement à la liberté financière et devenir rentier en partant de zéro.

C’est la formation qui viendra vous donner les clés du succès pour investir dans l’immobilier à haut rendement. Mon but est de vous permettre à travers cette formation, de devenir libre financièrement et de vivre la vie que vous méritez de vivre.

Je vous propose une formation complète à la fin de laquelle vous obtiendrez un certificat en investissement immobilier à haut rendement.

FAQ sur l’investissement immobilier

Tout ce qu'il faut savoir pour investir dans l'immobilier

Plusieurs d’entre vous se demandent :

Pourquoi l’immobilier est-il l’un des meilleurs investissements ?

L’immobilier permet de fructifier le capital de l’investisseur sans trop prendre des risques. C’est aussi un investissement qui présente de nombreux avantages. Il protège de l’inflation et ne nécessite pas d’avoir de l’argent. Il est possible d’investir à crédit et faire un cashflow. C’est un secteur stable qui est sans cesse en croissance et qui répond à des besoins vitaux de logement. C’est le meilleur moyen pour augmenter rapidement son patrimoine financier et immobilier.

Quelles sont les différentes façons d’investir dans l’immobilier ?

Il existe deux principaux types d’investissement immobilier à savoir : l’investissement traditionnel et l’investissement pierre papier par des intermédiaires.

  • L’immobilier traditionnel 

Cet investissement nécessite que le bailleur-entrepreneur ait des aptitudes pour rechercher et trouver le bien parfait. Il doit par ailleurs assurer la gestion locative et faire un montage fiscal irréprochable. Il doit maîtriser au bout du doigt les différents dispositifs fiscaux pour une éventuelle défiscalisation.

  • L’immobilier pierre papier 

Ici, l’investisseur est un créancier qui délègue la gestion de ses parts à des professionnels. L’accès est plus facile et il est possible de diversifier ses investissements. Les SCPI, les SIIC et le Crowdfunding immobilier sont les différentes solutions confortables et rentables.

Comment déléguer la gestion de ses placements ?

Le bailleur peut recourir aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine pour parfaire son optimisation fiscale. Il peut s’orienter vers une agence immobilière afin que celle-ci prenne en charge sa gestion locative. L’autre alternative est de souscrire à des parts de SCPI et bénéficier l’appui des sociétés de gestion. Elles vont s’occuper de tout : l’achat des biens immobiliers, la gestion locative, le paiement des factures, l’entretien, etc. Aucune gestion à prévoir. On profite surtout d’une diversification importante et d’une réduction des risques.

Quels sont les conseils à suivre avant d’investir ?

La première chose à faire c’est éviter de s’empresser d’investir dans l’immobilier populaire comme le Pinel. Ces investissements pourraient ne pas être intéressants pour l’investisseur. Il faut effectuer des comparaisons et des calculs en faisant des simulations. Il faut surtout prendre le soin de bien maîtriser le marché de l’immobilier local et les dernières tendances. Anticiper le coût de l’entretien et de la rénovation tout au long de l’investissement en faisant un peu de bricolage. Avoir des connaissances sur l’optimisation fiscale aidera à limiter les impôts.

Comment défiscaliser ses investissements immobiliers ?

La défiscalisation varie selon qu’on est dans l’investissement direct ou en pierre papier

En investissement direct

Les deux dispositifs sont le Pinel dans l’immobilier neuf et pour le mobilier ancien le Denormandie. Sur 12 ans, la défiscalisation peut atteindre les 21 % certes, mais il n’est pas question de payer plus qu’il n’en faut en Pinel. Le LMNP pourrait également servir à annuler son IR.

Investissement immobilier en pierre papier 

Procéder au logement des parts des SCPI dans le contrat d’assurance vie permet d’optimiser fiscalement l’investissement. Vérifiez les pays étrangers avec une fiscalité souple et investissez dans les SCPI qui vont vers ces pays.

Vous trouvez cet article intéressant ! Faites-en profiter d’autres en le partageant dans votre réseau. Vous souhaitez vous lancer dans l’investissement immobilier, inscrivez-vous à ma Master Class Forbes — Système 1 Million. Je vous donne toutes les stratégies de haut niveau utilisées par les experts dans le domaine de l’investissement immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous

S'inscrire à notre Newsletter

Démarrer dans l’immobilier comme un professionnel

Générer 100K de profit en seulement 12 mois

Apprenez à investir et à multipliez vos sources de revenus