robert kiyosaki : Cadran du cash flow

Le quadrant du cashflow de Robert Kiyosaki

Vous vous demandez sûrement pourquoi certains investisseurs gagnent de l’argent avec peu de risques pendant que d’autres s’en tirent les poches vides ! Aussi, faites-vous partir de ceux-là qui se demandent pourquoi le plus grand nombre des employés virevoltent d’un emploi à l’autre pendant que certains démissionnent de leur emploi pour bâtir des empires commerciaux ? Mieux encore, vous est-il déjà arrivé de vous demander comment tirer parti de cette transition et tracer votre voie vers la liberté financière ? Si vous êtes prêt à laisser tomber votre emploi et à vous lancer dans le monde de la liberté financière, à prendre le contrôle de vos finances et à apporter des changements dans votre vie, le quadrant du cashflow du Robert Kiyosaki est fait pour vous.

Dans ce nouveau billet, je vous propose de découvrir les quatre méthodes par lesquelles les gens génèrent leurs revenus

Robert Kiyosaki : ce qu’il faut savoir

Cadran-cash-flow

 

Né à Hawaï le 8 avril 1947, Robert Toru Kiyosaki est un entrepreneur américain spécialisé dans le développement personnel.

Son père biologique était professeur. Il lui a toujours conseillé de faire de bonnes études et de trouver un emploi (docteur, avocat, etc.) bien payé. Il était toujours sur la paille et ce qui comptait le plus pour lui, c’était la sécurité de l’emploi.

Voici quelques propos que tenait son père biologique :

  • « Je ne suis pas intéressé par l’argent » ;
  • « Jamais je ne serais riche » ;
  • « Je ne peux pas me l’acheter » ;
  • « Investir est trop risqué » ;
  • « L’argent ne fait pas tout ».

À contrario, l’ami de son père que Robert Kiyosaki considère comme son père adoptif n’avait pas de soucis d’argent. Les conseils que son « rich dad » lui prodiguait, étaient de faire de bonnes études et de monter son propre business. Et se lancer dans l’investissement le plutôt possible. Son père adoptif avait aussi des priorités différentes :

  • Dégager du temps pour élever ses enfants ;
  • Avoir de l’argent pour faire des dons ;
  • Créer du travail et de la stabilité financière à sa communauté ;
  • Dégager du temps et avoir de l’argent pour prendre soin de sa santé ;
  • Avoir la possibilité de voyager avec sa famille.

C’est en comparant ces deux approches de la vie et la manière de gagner de l’argent que Robert Kiyosaki en a tiré des leçons.

Quelques mots sur les livres et la compagnie Rich Dad de Robert Kiyosaki

C’est l’auteur de plus de dix-huit livres donc le quadrant du cashflow en fait partie. Trois ont été dans les 10 meilleurs livres les plus vendus dans le Wall Street Journal, USA Today et le New York Times. Il a complètement remis en question la perception de l’argent de dizaines de millions de personnes partout dans le monde.

Robert Kiyosaki est connu pour sa manière de s’exprimer qui ne dénote aucune réserve ni contrainte, son insolence et son audace avec des opinions qui vont souvent à l’encontre de la sagesse populaire. C’est quelqu’un qui est considéré à l’échelle mondiale comme un défenseur passionné de l’éducation financière.

Il a une admiration sans bornes pour l’investissement immobilier. C’est l’investissement numéro un pour lui. Près de ses investissements immobiliers, il a monté une boîte appelée Rich Dad Company. Cette compagnie a pour but de promouvoir l’éducation financière.

Vous trouverez un très grand nombre de supports comme de livres, des jeux vidéo, des émissions télévisées, des clubs de jeu, etc. Il existe des clubs autour du jeu Cashflow 101 ou cashflow 202 dans le monde entier.

Les 4 quadrants du cashflow

robert kiyosaki-cadran-cash-flow

Les deux premiers quadrants sont ceux du côté gauche. Il s’agit du quadrant E pour l’employé et le S pour l’auto entrepreneur. Les deux seconds quadrants sont ceux du côté droit. Il s’agit du quadrant B pour directeur d’une grande entreprise ou gérant d’un système autonome et le I pour investisseur.

1.    Le quadrant E pour les employés

Dans son livre, Robert Kiyosaki utilise le quadrant E pour regrouper les employés. D’une manière générale, le système éducatif forme les personnes à progresser dans ce quadrant. Aussi, ceci est renforcé par notre culture et l’éducation reçue de nos parents.

Dans ce quadrant, l’employé gagne de l’argent en travaillant pour quelqu’un d’autre ou met ses compétences au service d’une entreprise. Ce que l’employé cherche, c’est tout simplement la sécurité et sa valeur fondamentale. Il donne son temps contre de l’argent.

2.    Le quadrant T pour les travailleurs autonomes ou les propriétaires d’une petite entreprise

Ce quadrant regroupe les propriétaires de petites entreprises ou d’entreprises familiales, des spécialistes, des consultants, etc. Ils gagnent de l’argent en travaillant pour leur propre compte, seul ou en dirigeant leur propre petite entreprise.

Les personnes qui évoluent dans ce quadrant tirent très souvent une grande fierté de leur travail (manuel ou intellectuel). L’indépendance représente leur valeur fondamentale. Ils sont libres de faire ce qu’ils veulent.

Tout comme les personnes du quadrant E, les travailleurs autonomes gagnent de l’argent en fonction du temps qu’ils consacrent à leurs tâches. Ils ne gagnent plus d’argent dès le moment où ils cessent de travailler.

Si vous voulez quitter votre emploi pour vous mettre à son compte, vous passez de l’employé à travailleur autonome. Autrement dit, vous devez passer du quadrant E au quadrant T.

3.    Le quadrant P pour les propriétaires d’entreprise

Ce quadrant du cashflow regroupe les personnes qui créent de grandes entreprises. On peut bien se demander ce qui les différencie de ceux du quadrant T. C’est simple : c’est que leur entreprise travaille pour eux alors que dans le quadrant T, c’est tout le contraire où le travailleur autonome travaille pour son entreprise.

Les détenteurs d’entreprise sont à la tête d’une grande entreprise qui génère beaucoup d’argent et compte plusieurs salariés.

Ils se mettent à l’abri des récessions, car ils contrôlent leur source de revenus. Même s’ils sont absents, leurs entreprises continuent quand même à tourner et à gagner de l’argent. La création de richesse est la valeur fondamentale des personnes de ce quadrant.

4.    Le quadrant I pour les investisseurs

C’est le quadrant de l’investisseur. Il gagne de l’argent grâce à de l’argent qui génère de l’argent. Autrement dit, l’investisseur gagne de l’argent grâce à ses placements. La liberté financière représente sa valeur fondamentale.

L’investisseur a rompu avec les structures de l’emploi traditionnel. Il a créé ses propres sources de revenus. Il est dès lors en bonne position pour surmonter les différentes crises économiques, car il ne dépend plus d’un tiers ou de l’économie pour générer des revenus.

Qu’est-ce qu’il faut retenir du livre de Robert Kiyosaki ?

Tout d’abord, retenez que c’est un très bon complément au livre du même auteur, « Père riche, père pauvre », paru en 1997. Je vous recommande donc de lire ce livre avant de commencer la lecture du livre « le Quadrant du cashflow de Robert kiyosaki ».

Êtes-vous dans le quadrant E, S, B ou I ? Répondre à cette question vous permettra de savoir où vous en êtes aujourd’hui et de savoir dans quel quadrant vous souhaitez être les années à venir. Grâce à un schéma simple, il permet de classer par catégories les personnes en fonction de l’origine de leurs revenus.

Aussi, vous pouvez utiliser le quadrant du cashflow comme une boussole permettant d’aiguiller votre destin financier vers des terrains plus favorables à la liberté financière.

Les quadrants B et I sont ceux qui vont vous permettre d’atteindre en peu de temps votre liberté financière, même si celle-ci peut être atteinte dans chacun des 4 quadrants.

Ça y est ! Maintenant, si vous souhaitez apprendre l’investissement garanti le plus rentable ou comment maintenir un bon rendement, comprendre et maîtriser la notion la plus importante en immobilier, télécharger mon Ebook gratuit : Les 5 Étapes pour investir en Immobilier.

Télécharge mon E-Book Gratuit

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    RETROUVEZ AUSSI

    Faut-il acheter sa résidence principale
    acheter une résidence

    Faut-il acheter une résidence principale ?

    Avoir son propre logement est un doux rêve qui caresse bon nombre de personnes. Acheter une résidence principale représente pour certaines personnes un modèle de

    SUIVEZ-NOUS

    Recevoir l'E-book gratuitement